A home from home at the end of life

 A M StruijkMessage from the Management Committee 2017

La Maison de Tara a débuté ses activités sur la base d’un projet local et relativement limité, mais qui, par un effet de propagation, a pris toujours plus d’ampleur au fil du temps. Toutes les nouvelles personnes en relation avec elle, patients, familles, professionnels, bénévoles, deviennent chaque fois à leur tour de puissants messagers de sa philosophie.

L’innovation de La Maison de Tara réside en partie dans le fait d’avoir réussi à s’appuyer sur une magnifique équipe de plus de 100 bénévoles engagés au cœur du projet. Encadrée par des professionnels, l’équipe polyglotte est spécialement formée pour répondre à l’ensemble des besoins des personnes en fin de vie, ainsi qu’à ceux de leurs proches. Cet accompagnement de tous les instants permet aux résidents et à leur entourage de retrouver une vie sociale, illustrée notamment par des moments d’échanges et de rires autour de la table du repas ou lors d’une fête particulière, alors que se mêlent sans discrimination résidents, familles, bénévoles et professionnels de la santé. 

La Maison de Tara dispose ainsi d’un capital humain considérable, dont les apports bénéfiques, tant à l’interne qu’à l’externe, sont d’une grande valeur.

La formation se décline sur une année et en quatre volets : 60h de cours sur le « savoir-être » animés par des membres de l’équipe, 15h d’ateliers pratiques animés par des aides-soignantes qualifiées et 12h de cours animés par des professionnels spécialistes de thèmes tels que les soins palliatifs, le vieillissement, les directives anticipées et l’hygiène. Une formation continue est proposée annuellement à tous les bénévoles, sous la forme d’un séminaire de 2 jours animé par des spécialistes de l’accompagnement de renommée internationale.

Cet enseignement très complet représente une précieuse base de confiance, tant pour nos bénévoles sur le plan de leurs capacités d’accompagnement que pour les soignants externes, les patients et leurs proches.

La formation se poursuit au fil des expériences faites sur le terrain et c’est dans ce contexte qu’elle prend vraiment tout son sens. En effet, le contact avec les résidents transforme les bénévoles en les confrontant à la réalité de la finitude de l’être humain, dans un rappel incessant de leur propre finitude, réalité que notre société actuelle évite en principe de regarder en face. Cette confrontation conduit généralement à mieux trier ses priorités et à donner davantage de sens et de profondeur à sa vie.

L’apport bénéfique des bénévoles s’étend bien au-delà des murs de La Maison de Tara car ils font également bénéficier leur famille, leurs amis et la communauté au sens large de toutes leurs connaissances théoriques et pratiques. Cet aspect dynamique représente une part importante de notre mission dans un monde où la maladie en phase terminale et la mort provoquent souvent la peur, le déni ou juste le silence. 

En échange de la formation dispensée gratuitement, les bénévoles accordent à La Maison une inestimable contribution de 15’000 heures de présence par année.

En 2017, nous avons eu la joie d’accueillir à nouveau Madame Christine Longaker, auteure de l’ouvrage « Trouver l’espoir face à la mort », qui a animé notre séminaire annuel à l’Université Webster sur le thème : « Courage, love and connection : self-compassion for caregivers ». Ces deux jours de formation ont été très inspirants pour les bénévoles et les professionnels de La Maison de Tara (76 participants). En effet, il est important pour les accompagnants de prendre soin d’eux-mêmes pour pouvoir mener à bien leur mission sans s’épuiser.

Comme d’habitude, nous avons organisé à fin août notre fête des familles et des bénévoles qui a réuni plus de 100 personnes dont une trentaine de proches de résidents. La fête fut belle et le soleil était de la partie ! Cette rencontre champêtre nous permet de nous retrouver, de partager les histoires vécues ensemble et de célébrer la vie intense et émouvante de la Maison. 

Le 4ème congrès international francophone de soins palliatifs s’est déroulé au Centre International de Conférences – CICG Genève  du 16 au 18 novembre. La Maison de Tara a participé avec enthousiasme à cet événement et notre modèle a été accueilli avec un intérêt soutenu. Une vingtaine de bénévoles et de professionnels se sont inscrits pour les trois jours. Nos quatre « abstracts », couvrant une présentation orale et trois posters, ont été acceptés par le Comité scientifique du congrès. Nous avons aussi pu ériger un stand dans le hall principal du CICG et donc bénéficié d’une belle visibilité. Les questions des professionnels provenant des pays francophones ont été nombreuses et des échanges de qualité ont ainsi pu avoir lieu. Le modèle de La Maison de Tara en a interpelé plus d’un.  A la suite du congrès, nous avons accueilli un certain nombre de participants, curieux de découvrir par eux-mêmes le fonctionnement de La Maison de Tara.

La Maison de Tara fait forcément face à de nombreux défis. Le plus important reste la pérénisation du financement de la Fondation. Seule l’assurance de pouvoir bénéficier du soutien financier nécessaire à plus long terme nous permettra de maintenir ce centre de soins prodigués avec compassion dans la communauté, de continuer à partager notre expérience et 

nos valeurs humanistes, ainsi que d’étendre encore notre programme de sensibilisation et de formation.

Dans ce but, nous avons élaboré une nouvelle stratégie de recherche de fonds qui tient mieux compte du fait que nos activités dépassent très largement notre engagement, certes primordial, auprès des résidents de La Maison de Tara. Il s’agit, en effet, de mettre aussi l’accent sur le volet pédagogique de nos activités, qui, comme nous l’avons vu, a des effets positifs sur la communauté au sens le plus large.

Nous remercions toutes celles et tous ceux qui nous ont accordé leur précieux soutien jusqu’à maintenant et espérons vivement pouvoir compter à l’avenir sur un nombre grandissant de fidèles donateurs intéressés également par notre rôle de formateurs des proches aidant du futur.

 

 

About us

La Maison de Tara was founded in Geneva in 2007 as a public utility charity in the lineage of the Hospice Movement. Its goal is to provide patients and their family, with care and support during the last days of life.

Regular Donation

If you want to help "La Maison de Tara" with a regular donation, please go to that page

Online/offline Donation

If you want to help "La Maison de Tara" with
a online donation, please go to that page
a offline donation, please go to that page

Pictures from the House

Discover pictures from la Maison de Tara

La Maison de Tara en images

Contact

© Fondation La Maison de Tara,

La Maison de Tara
79, chemin de la Montagne
1224 Chêne-Bougeries

Tél : +41 (0)22 3488666
Fax : +41 (0)22 3488664
Info@lamaisondetara.ch